Histoire du mouvement familial

 L'expression des familles :
de la naissance des mouvements à la mise en place d'un cadre légal


1. XIXème SIECLE - DECLIN DE LA FAMILLE

Durant le XIX siècle, la famille connaît un fort affaiblissement en raison d'une baisse importante de la natalité, alors que la mortalité demeure. L'immigration déjà très importante n'arrive pas à compenser le déclin de la population.

Les causes sont multiples :

Le climat social n'est pas favorable. La littérature ridiculise assez fréquemment les valeurs familiales et le malthusianisme se propage.
La législation bouleverse les fondements familiaux. L'autorité paternelle est affaiblie, le mariage laïcisé, et le divorce est reconnu. Les droits de succession et les impôts directs renforcent ce courant défavorable à l'idée de la famille.
La famille est rayée des Institutions de l'Etat. La législation affirme le droit de l'individu.
L'économie est encore plus déterminante. Elle bouleverse toute la société et a donc des incidences sur la vie familiale dont les moyens d'existence changent : travail des femmes et des enfants, logements insalubres, salaires insuffisants. Pourtant un courant social se dessine.

2. EMERGENCE DU MOUVEMENT FAMILIAL

Face à ce régime politique, économique et social devenu hostile aux familles nombreuses, deux courants vont se rejoindre et s'épauler : le familialisme nataliste et le familialisme idéologique.

2.1 Le familialisme nataliste

Certains économistes, les natalistes, prônent la réforme complète de cette législation devenue essentiellement individualiste.

• Régime fiscal : système cohérent de dégrèvements d'impôts proportionnels aux nombres d'enfants.

• Politique d'assistance aux familles nombreuses, sous forme de primes, allocation, subventions.

Plus l'inertie des pouvoirs publics est flagrante, plus la propagande nataliste devient audacieuse.
Alertées par cette agitation, les familles nombreuses prennent conscience de leurs intérêts et s'organisent. Elles réclament justice et descendent dans la rue pour faire valoir leurs droits et clament le slogan : "Les familles nombreuses créancières de la nation".Né d'une prise de conscience très nette de la chute véritablement catastrophique des naissances en France, le mouvement familial gardera longtemps un caractère revendicatif axé sur l'obtention d'avantages matériels (jusqu'en 1914).

Lire l'article dans sont intégralité

LES JARDINS DE SI'ON

  Bientôt à Osny

Jardins familiaux– Jardin solidaire–Jardin pédagogique

Cultivant le vivre ensemble en faisant rimer

"fraternité avec biodiversité"

"semences avec espérance" ici

 
 

AFP NATIONALE

logoafpvignette 
 
 
 
Notre Fédération Nationale
 
images-1