Lutter contre l'hypersexualisation des petites filles

Lutter contre l'hypersexualisation des petites filles Imprimer Envoyer
La sénatrice Chantal Jouanno vient de remettre un rapport sur l’hypersexualisation des enfants et propose un certain nombre de mesures pour mieux protéger l'image les mineurs.

Alertée par ce phénomène de société, la ministre des solidarités et de la cohésion sociale, Roselyne Bachelot-Narquin, a demandé en novembre dernier à Chantal Jouanno de dresser un état des lieux et de formuler des recommandations. L’hypersexualisation s’insinue, en effet, dans de nombreux domaines : publicité, mode, produits de consommation (strings, soutiens-gorges ampliformes, etc.) et événementiel (concours de mini-miss).

Parmi les recommandations formulées dans le rapport, la ministre retient notamment:
  • L’interdiction des concours de mini miss de moins de 16 ans.
  • La mise à la disposition des parents d’informations pratiques, notamment sur l’usage du numérique par les enfants.
  • La rédaction d’une charte par laquelle les acteurs économiques s’engagent à lutter contre l’hypersexualisation.
  • La création d’un guichet unique d’information et la mise en place d’un système de signalement par les parents d’abus observés dans le secteur marchand ou médiatique via un site internet public.

En outre, la création d’une commission d’observation et de régulation du phénomène, qui a été proposée par la commission sur l’image des femmes dans les médias, est à l’étude.

Les Associations Familiales Protestantes,  membre de l'UNAF, restent attentives et sensibilisées par ce rapport.

> Pour lire et télécharger l'intégralité du rapport, cliquez ici

LES JARDINS DE SI'ON

  Bientôt à Osny

Jardins familiaux– Jardin solidaire–Jardin pédagogique

Cultivant le vivre ensemble en faisant rimer

"fraternité avec biodiversité"

"semences avec espérance" ici

 
 

AFP NATIONALE

logoafpvignette 
 
 
 
Notre Fédération Nationale
 
images-1